Rêves et délices d'Orient

Gastronomie

posté le 29-01-2010 à 17:36:11

Le Bois D'Agar "L'Oud"

  

 

 

 

 

 

Un Oud à la douceur majestueuse... un parfum aimé par les amateurs de Oud ou non, car son parfum sensuel est si envoûtant que tous l'aime! l'onctuosité et la saveur du Oud du cambodge avec en note de coeur  la douceur raffiner des plus grands parfums....

 

C'est de loin le plus estimé de tous les encens, sous sa forme la plus pure, il vaut plus cher que son poids en or ! C'est un arbre croissant jusqu'à 40 mètres de haut et 60 centimètres de diamètre. Il produit des fleurs blanches, délicatement parfumées. Ces arbres sont originaires de l'Inde du nord, du Laos, du Cambodge, de Malaisie, d' Indonésie et du Vietnam.

Ces arbres sont souvent infectés par un mycète et commencent à produire une résine aromatique généralement appelée, Agarwood, Oud ou Aloeswood.

Comme vous pouvez voir, ce bois est extrêmement rare et souvent très difficile pour obtenir, aussi son prix est souvent très élevé. La meilleure qualité est Kyara. on en trouve quatre types : vert, ocre, pourpre, et noir.

Il y a beaucoup d'histoires au sujet du bois d'Agar comme celle qui raconte que ce bois est obtenu en étant enterré pendant des centaines d' années. Cette légende vient d'un vieux livre chinois sur l'encens, mais aujourd'hui la plupart des bois d'A gar viennent des arbres infectés qui, bien qu' en train de se délabrer et
  mourir, sont toujours debout.
Utilisé en médecine, le bois d'Agar est un remède pour les désordres nerveux tels que la névrose, le comportement obsédant, et l'épuisement. Il est fortement psychoactif et permet un rapprochement avec notre côté spirituel.
 C'est pourquoi, il est l'encens de méditation par excellence, apportant l'énergie au centre et calmant l'esprit.
Le bois d'Agar est tenu pour un aphrodisiaque très puissant, dans beaucoup de cultures, les femmes imprégnaient leurs vêtements aussi bien qu'elles-mêmes de son parfum.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. Macha3éle  le 05-02-2010 à 21:04:45  (site)

Bonsoir princesse c'est avec grand plaisir que je découvre ton paradis qui m'a transporté dans ton palais des milles et une saveurs. j'ai l'honneur de te rajouté dans mes favories si sa te dérange pas ? et éspère que tu continuras a nous transporter dans ton univers bon week end
Raou3a

2. Cheap Jordans  le 25-03-2011 à 17:44:07  (site)

go go go

3. Oudyssée  le 31-10-2013 à 01:30:22  (site)

Bonjour,

Très bon article, merci!

Si vous désirez en savoir plus sur le oud je vous invite à visiter mon blog consacré à ce merveilleux parfum:
http://www.oudyssee.com/

A très bientôt!

Oudyssée

édité le 31-10-2013 à 01:42:18

 
 
 
posté le 29-01-2010 à 17:50:27

Le Musc

 

Le musc "Al-Misk" est une substance produite par les phéromones des animaux afin d´attirer le sexe opposé pendant le rut.

 

 

Cette essence est connue tant en parfumerie qu´en les diverses industries consacrées aux arômes car il donne un ton boisé très subtil et bien reconnaissable.

 

Il est une substance très reputée dans le domaine de la parfumerie qu´on retrouve l´arôme dans une espèce végétale similaire en parfum et en caractéristiques.

 

Cette substance est utilisée depuis l´antiquité dû aussi à son caractère aphrodisiaque lors du mélange avec d´autres arômes.

 

Le musc que nous vous présentons est une pierre huileuse qui est introduite dans une petite boîte en argent. Ce musc n´est pas trop gras et on l´utilise en l´imprégnant sur la peau afin d´obtenir une odeur agréable lors de la transpiration. Parfois cette odeur est très attrayante et spéciale.

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 29-01-2010 à 18:18:11

L'Ambre Gris

 

 

 

  L'ambre gris est la déjection d'une baleine : elle vomit (ou défèque disent certains) une masse de becs de crevettes qui leur blessent les intestins.



 



La baleine sécrète des matières qui enrobent ces becs pointus et acérés, et lorsque cette masse est trop grosse, la baleine l'expulse. C'est alors un produit immonde et puant, mais à force de flotter sur la mer pendant des années et de prendre le soleil, la déjection se transforme en une des matières odoriférantes les plus précieuses et les plus recherchées.

 

 Utilisation :

 

- à déposer dans les petits espaces de la maison, à râper dans sa lessive pour la parfumer...                                            

- à garder sur soi tel un gri-gri porte bonheur.                                         

La chaleur corporelle facilite la diffusion du parfum, les cailloux doivent être manipulés pour libérer leur parfum, ils deviennent alors très doux et parfument durablement.

- à faire fondre dans un brûloir: déposer 3 cailloux dans un brûloir. A chaud, la matière devient liquide et diffuse son parfum, à froid delle redevient solide.                          

Renouveler l'opération jusqu'à épuisement du parfum. Une façon originale de parfumer sa maison.

 

 

 

 


 
 
posté le 29-01-2010 à 19:11:19

L'Ambiance chaleureuse de la table

 

 

 

Merveille de saveurs et de parfums, la cuisine marocaine, dans sa volonté d'accueillir l'Autre, a développé un veritable art de la table, où l'on goûte à l'avance les mets en se delectant de leurs couleurs et de leurs arômes.


 

L'Art de la table témoigne d'une indéniable volonté d'accueillir l'Autre avec tout le respect qu'on lui doit.

Autour de la table se joue le spectacle étonnant de qui sait recevoir...

 



Le plaisir gustatif et olfactif, étant la base fondamentale d’un savoir gastronomique, est l’élément essentiel pour la définition du mode de préparation, du choix des ingrédients et de l’assaisonnement. C’est aussi ce qui fait la différence entre les cuisines, de région en région.

 

 

Le Maroc est gourmand de son authenticité, de ses recettes qui sont à cent pour cent le reflet de la longue histoire riche en traditions, ainsi que des particularités régionales. Le Royaume recèle des secrets gourmands profonds issus d’un savoir-faire ancestral, miroir du patrimoine du terroir. La cuisine est l’art qui témoigne du degré de civilisation dans un pays, car les habitudes alimentaires d’un peuple sont toujours intimement liées à la géographie de sa localité. Une alternance d’austérité et de majesté, de rudesse et de douceur, de mesure et de démesure qu’offrent les montagnes, les plaines, les mers, et les lacs, se retrouve dans sa cuisine, tout à la fois rustique et opulent. Tout s’enchaîne avec logique : les cimes engendrent les torrents et les lacs qui nous proposent une variété de poissons et particulièrement de la délicieuse truite de l’Atlas, d’Azrou,...Les pâtures, les plaines du Souss, de Doukkala, du Gharb, de Tadla Azilal,....etc, qui gonflent les pis des vaches d’un lait riche et gras qui permet la diversité et la richesse de l’art culinaire marocain.
L’agriculture offrant de grandes variétés de légumes et de fruits est aussi et surtout à l’origine de cette richesse culinaire. Cette cuisine qui témoigne de diverses cultures et de civilisations dont est riche le Royaume, Grâce à sa situation de proximité : porte de l’Europe et de l’Afrique, trait d’union entre l’Orient et l’Occident. Les différentes ethnies venues en grandes masses vers Al Maghreb Al Aqsa depuis l’aube de l’histoire, n’ont fait qu’enrichir sa culture, son histoire et son patrimoine culinaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   



 

 

 


 
 
posté le 30-01-2010 à 00:46:58

Souak "Ecorce de Noyer"

 

 

Le soin de la santé buccale remonte à des temps anciens. Si, aujourd’hui, le soin dentaire passe par l'utilisation des brosses à dents et des dentifrices, cela n'a pas toujours été le cas. En effet, la brosse à dents traditionnelle ou bâtonnet à curer, appelé « miswak », « souak », ou « siwak » existe depuis les temps anciens.
Le miswak ou le bâton de souak était utilisé par les Babyloniens il y a quelque 7000 ans; par la suite, son usage s’est répandu chez les Grecs et les Romains, puis chez les Juifs, les Égyptiens et les Islamites.
C'est au XV e siècle que l'ancêtre de la brosse à dents a été inventé par les chinois. Elle était constituée de poils de cou de sanglier de Sibérie liés à une branche de bambou ou à un os. Certains préféraient utiliser des poils plus doux, ceux du cheval.
En Europe, il éait d'usage de se curer les dents avec plume d’oie ou cure-dent en argent ou en cuivre.
De nos jours, le miswak ou le bâton de souak est encore utilisé en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen-Orient – notamment en Arabie Saoudite – et partout dans les pays islamistes.

L' ARAK : ARBRE AUX MULTIPLES BIENFAITS !


Le souak ou miswak provient d'un arbre appelé « arak ». Son nom scientifique est «  Salvadora Persica » et il est connu en français sous le nom d'arbre brosse à dents.
Il pousse en Arabie Saoudite, au Soudan, au Tchad, dans le sud de l'Égypte et dans l'Inde orientale et en Palestine. Il est constitué de rameaux et de petites fleurs blanc verdâtre. Ses feuilles vertes et brillantes poussent symétriquement sur les branches et ses fruits ronds rougissent une fois arrivés à maturité. L'arbre doux et blanc, devient par la suite rugueux et gris. Il mesure de un à deux mètres et son ampleur est de cinq mètres. Sa branche est trempée dans l'eau chaude ou de l'eau de rose pendant quelques heures pour en ramollir les fibres, puis était mâchée ou utilisée comme brosse à dents.

Cet arbre est connu sous differents noms :

- miswak, siwak, ou arak au Moyen Orient
- miswak en tanzanie, en Inde et au Pakistan

Dans d'autres régions, telles qu'en Afrique de l'ouest, on utilise des brindilles du limettier (Citrus aurantafolia) et de l’oranger (Citrus sinesis). Les noirs américains utilisaient les racines de Séné (Cassia vinnea); tandis qu'en Sierra Leone (Cassia sieberiana) et dans le subcontinent indien, c’est le margousier (Azadirachta indica) que l’on utilise.

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article